× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
La France Insoumise (LFI) leftist party's leader and Member of Parliament, Jean-Luc Melenchon attends an extraordinary session of the French National Assembly, during which the French Prime Minister addresses his general policy speech on July 4, 2017 in Paris.
Martin BUREAU / AFP
 

Le député de la France insoumise a décidé de laisser à ses collègues le soin d'aborder le sujet, alors que le pays s'enfonce un peu plus chaque jour dans une crise politique et sociale.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Le Général
    Le Général     

    Surtout pas pressé de s'enliser.

  • Robespierre974
    Robespierre974     

    Il est vrai que quand on est un ami des USA on peut se permettre de trucider 3 000 manifestants sans se faire inquiéter par un média détenu par un milliardaire. Et quand tous les médias sont détenus par des milliardaires alors là c'est limite Goebbles. Heureusement qu'internet existe pour comprendre la situation réelle du pays et se faire son opinion.

  • guy valte
    guy valte     

    Nous avons failli connaître en France ce qui se passe au Venezuela. La "manif pour tous" rêvait d'un coup d'État contre Hollande. Mélenchon n'aime pas les recours à la force ni voir des gens être tués, il n'y a rien à commenter à cet égard : des gens trop agressifs dépassent les limites et avec l'armée dans les rues, prennent des balles. Les gens qui manifestent ne sont pas du tout des pacifiques.

  • vauban
    vauban     

    avec Mélenchon ou Marine la France serait un Venezuela bis.

  • Bajul
    Bajul     

    Et oui il va nous manquer toujours de ne pas avoir la chance de connaître Mélenchon président avec sa constituante !!! Ajoutons y Ruffin ministre de l'intérieur et obono ministre de l'éducation et ce serait l'exemple de la démocratie ...........

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Bajul)

    oui de la chance de n'avoir jamais un un gouvernement communiste.

    Castro, le Che, Chavez, Pinochet, Peron ont été des idéologues (gauche ou droite) d'Amérique du Sud qui n'ont pu faire adopter leurs idées QUE par la terreur.
    Dictature est un mot trop faible.

    Staline avait fait pareil car ... le communisme n'est en effet pas naturel pour le genre humain.

    Qui dans la nature applique le communisme ???
    Aucun animal ne le fait.
    L'homme n'a pas plus de raison de défier le naturel.
    ... même si c'est "beau" (idéologiquement) depuis la naissance des civilisations (égyptiennes, grecques, romaines ...)
    SI le communisme avait une raison d'être, ça se saurait !!!
    il y a longtemps que ça aurait du être la politique commune de l'humanité.

Votre réponse
Postez un commentaire