Jean-Luc Mélenchon, le 10 décembre.
 

Après l'allocution d'Emmanuel Macron à la nation ce lundi soir depuis l'Elysée, le leader de La France Insoumise regrette des annonces qui ne sont qu'une "distribution de monnaie".

Votre opinion

Postez un commentaire