BFMTV

Jean-François Copé "pense à 2017" et appelle aux dons

L'ancien président de l'UMP et député-maire de Meaux Jean-François Copé

L'ancien président de l'UMP et député-maire de Meaux Jean-François Copé - Martin Bureau - AFP

En relançant son Think tank Génération France, l'ancien président de l'UMP entend céer un maillage à travers l'ensemble du territoire. Mieux, son retour n'a jamais été aussi proche et le député-maire de Meaux est ambitieux.

Jean-François Copé a certes été contraint de démissionner mais Jean-François Copé n’a jamais abandonné ses ambitions politiques. Il réunira d’ailleurs ses troupes le 8 octobre prochain à l’Assemblée nationale, raconte L’Opinion mercredi, avec l’ambition de réveiller son Think tank "Génération France", laissé de côté durant sa présidence de l’UMP. Un autre objectif est de tisser une toile de relais sur l’ensemble du territoire.

Jean-François a même fait connaître ses intentions à Brice Hortefeux, le fidèle ami de Nicolas Sarkozy. Le député-maire de Meaux "pense même à 2017", selon le quotidien qui cite un proche.

Frappé par l'affaire Bygmalion

Débarqué de son parti suite au scandale de l’affaire Bygmalion, un système de fausses factures, reconnu par plusieurs protagonistes, censé permettre au budget de la campagne de Nicolas Sarkozy de ne pas exploser le plafond des dépenses autorisées, Jean-François Copé n’en perd pas moins de vue que la politique a besoin de financement: autre changement parmi ses troupes, la refonte du site Internet de Génération France. Il est désormais possible d’y faire des dons.

S.A.