Mis à jour le
Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale
 

Le décret réformant le collège a été publié mercredi, au lendemain d'une grève des enseignants. Une accélération du tempo gouvernemental qui a donné l'occasion à l'opposition de redoubler de critiques. "Brutalité", bras d'honneur", "mépris"... L'UMP a rivalisé de mots durs contre le gouvernement.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Grnoumpf
    Grnoumpf     

    "Mais l'application mécanique du un sur deux (non remplacement d'un fonctionnaire sur deux) à tout le système éducatif a été une erreur. Il aurait fallu préserver l'école primaire." (Bruno Lemaire). Bon, et l'UMP propose quoi, à présent ?

    vauban
    vauban      (réponse à Grnoumpf)

    le seul qui propose quelque chose est Lemaire, mais l'ensemble de ses propositions sont rejetées par les enseignants et par les parents d'élèves .....

Votre réponse
Postez un commentaire