Interrogée sur le départ de Guénolé de LFI, Aubry regrette "qu'on donne de la valeur à ses paroles"

Manon Aubry, tête de liste de La France insoumise, le 19 avril 2019
 

Invitée de notre antenne, la tête de liste insoumise a dit regretter que l'ancien politologue, accusé de harcèlement sexuel sur une étudiante, se défende en attaquant violemment Jean-Luc Mélenchon et son mouvement.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire