En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron, lors de son premier grand meeting en tant que candidat à l'élection présidentielle, a prôné pour le retour de la "police de proximité"
 

Le candidat à l'élection présidentielle tenait ce samedi son premier grand meeting de campagne, à Paris. Parmi les premières propositions de son programme, l'ancien ministre de l'Economie a mis l'accent sur la sécurité, et souhaiter recruter massivement pour les forces de l'ordre.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • kojiki
    kojiki     


    10000 policiers ou gendarmes pour masquer le terrible déficit de son programme sur les questions de sécurités et identitaires , par ce biais , il espére taire les réflexions , alors que tout le monde sait , que des forces de polices sans pouvoir et sans ordre defini , sont desarmées et inefficaces, le probléme est ailleurs donc , mais maladroitement évité, le travail , oui , moins de charges directes pour les entreprises et travailleurs , pas nouveau , mais ou sont les nouveaux financements ? si l'on doit les payer autrement par la csg , tva ou impôts, sait il que sous sa coupe à Bercy , l'imposition spoliation des capitaux à fait fuir 360 milliards de France , soit l'équivalent de 800000 emplois? non ! , cet homme là est de papier .... glacé

  • kojiki
    kojiki     

    10000 policiers ou gendarmes pour masquer le terrible déficit de son programme sur les questions de sécurités et identitaires , par ce biais , il espére taire les reflexions , alors que tous le monde sait , que des forces de polices sans pouvoir et sans ordre defini , sont desarme et inefficace , le probléme est ailleurs donc , mais maladroitement évité, le travail , oui , moins de charges directes pour les étreprises et travailleurs , pas nouveau , mais ou sont les nouveaux financements ? si l'on doit les payer autrement par la csg , tva ou impôts, sait il que sous sa coupe a Bercy , l'imposition spoliation des capitaux à fait fuor 360 milliards de France , soit l'équivalent de 800000 emplois? non ! , cet homme là est de papier .... glacé

  • beaudolo
    beaudolo     

    On voit que Macron débute dans la politique, Pépère avait lui promis la création de 60 000 postes d'enseignants (son électorat), vous me direz qu'on n'a jamais parfaitement connu l'effectif de l'éducation nationale, le ministère non plus d'ailleurs!!!!!

  • chris-off
    chris-off     

    Le jour où les politiques comprendront que ce n' est pas le nombre de policiers qui fera la différence mais seulement l' application du respect des lois francaises , nous pourrons imaginer peut être des jours meilleurs...

  • stef945
    stef945     

    Il parle au travailleur qui ont déjà un travail pour ce qui n'a non pas ils proposent quoi rien toujours du chômage !!!!!! S'il veut étre prêsident ils faudra plus d'idée.

  • grincheux007
    grincheux007     

    ps - il faut aussi des juges et des prisons, sinon ça sert à rien.

  • Google-114704484648954493845
    Google-114704484648954493845     

    lol

  • iamagic
    iamagic     

    Mais c'est le programme de Marine, non??? MDR!

  • iamagic
    iamagic     

    Tiens il se préoccupe maintenant de la sécurité alors qu'auparavant c'était uniquement un programme axé sur l'économie! Non vous n'aurez pas mon vote M. Macron! Je ne vous crois pas, je ne crois pas à votre sincérité! On ne peut essayer de rassembler la gauche, le centre flou et la droite et avoir un programme qui fera sortir la France de l'ornière où elle se trouve!

Votre réponse
Postez un commentaire