Edouard Philippe
 

En plein remaniement, la côte de confiance du Premier ministre vient de dépasser celle du président de la République. La chute de popularité d’Emmanuel Macron après les révélations de l’affaire Benalla avait entraîné une première égalité en juin 2018.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire