BFMTV

Incendie dans un camp rom : le dérapage d’un maire UMP

-

- - -

Un maire d'une commune du Var a publiquement regretté le 12 novembre l'appel "trop rapide" des secours après un incendie survenu dans un camp de Roms.

"Ce qui est presque dommage, c'est qu'on ait appelé trop tôt les secours!", a déclaré Luc Jousse, le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens, le 12 novembre lors d'une réunion publique enregistrée par un habitant.

Cette déclaration est rapportée par Mediapart mercredi. Le site raconte que la saillie a été suivie de rires dans l'assistance. L'élu varois, qui brigue un troisième mandat, avait été très confortablement reconduit en 2008 à la tête de cette commune de 13.000 habitants du golfe de Saint-Tropez.

Neuf incendies dans ce camp d'après le maire

Pour amener sa saillie sur les Roms, Luc Jousse l'a justifiée par le fait que les Roms lui "ont mis neuf fois le feu". "Neuf fois des départs de feux éteints par le SDIS, dont le dernier, il se le sont mis eux-mêmes. Vous savez ce qu'ils font: ils piquent des câbles électriques et après ils les brûlent pour récupérer le cuivre et ils se sont mis à eux-mêmes le feu dans leurs propres caravanes! Un gag!", a expliqué l'élu.

Le bureau politique de l'UMP va se saisir de la question

L'UMP n'a pourtant pas vraiment goûté la "plaisanterie". La direction du parti a annoncé au Lab d'Europe 1 ce mercredi qu'"il appartiendra au bureau politique qui se réunira mercredi 11 décembre d'étudier les suites à donner à ces déclarations".

Le sénateur-maire UMP de Toulon Hubert Falco a, quant à lui, jugé ces propos "très graves, parfaitement indignes d'un élu de la République, inconcevables". 

Un maire en délicatesse sur d'autres dossiers

Mediapart rappelle aussi que Jean Jousse est visé par une enquête préliminaire ouverte en mai 2013 par la procureure de la République de Draguignan Danielle Drouy-Ayral pour de possibles détournements de fonds et prise illégale d'intérêts. 

Ces futurs possibles ennuis judiciaires sonnent comme une aubaine pour le Front national en embuscade pour gagner cette commune en 2014. "Luc Jousse est fragilisé par les affaires, Roquebrune-sur-Argens fait partie des villes gagnables dans le Var, comme Six-Fours-les-Plages", a dit à Mediapart Frédéric Boccaletti, le secrétaire départemental du FN.

La rédaction