BFMTV

Hollande : "le Gérard Majax de la politique", pour Hervé Morin

-

- - -

Le député centriste n'a visiblement pas été convaincu par la prestation et les promesses du président de la République.

Le député UDI était ce jeudi face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Si certains membres de l'UMP sont gênés par la proximité entre les propositions de Françis Hollande et les leurs, Hervé Morin a jugé que "grosso modo François Hollande vient de faire un salto arrière extraordinaire. C'est de l'illusionisme", pour lui qui n'y croit "pas une seule seconde".

"Ce type s'est renié sur tout", a encore ajouté Hervé Morin au sujet du président de la République. "C'est le Gérard Majax de la politique", tranche-t-il, en référence au grand nom de la magie.

Hervé Morin a insisté : "Il est le dos au mur, il a effondré l'économie française, il a découragé l'investissement, la production, l'innovation, il a laissé les ministres faire dans le 'chef d'entreprise bashing' permanent", a critiqué le centriste.

Hervé Morin n'a visiblement pas été convaincu par les annonces de François Hollande lors de sa conférence de presse, "il se dit si je veux un tant soit peu m'en tirer, il faut que je change de discours", analyse-t-il. A ses yeux, "une politique de l'offre, c'est pas simplement de baisser les charges sociales", et de se demander où il pourra effectuer des économies sur la dépense publique.

Interrogé sur la réduction du nombre de régions, Hervé Morin a déclaré souhaiter la fusion de la Haute et de la Basse-Normandie. "C'est une région à deux départements", a-t-il rappelé, avant de souhaiter "des régions puissantes économiquement, capables de financer de grandes infrastructures, de pouvoir parler d'égal à égal avec telle ou telle région européenne".

Une réduction du nombre de région, oui, mais à condition qu'il y ait un référendum, selon Hervé Morin, portant sur : la réforme des collectivités locales, et la réduction du nombre de parlementaires.

La rédaction