BFMTV

Hirsch : « Ne pas mettre l'association à genoux ! »

-

- - -

L'association Droit au logement a été condamnée à 12 000 euros d'amende pour avoir installé pendant l'hiver dernier des tentes dans la rue à Paris.

Martin Hirsch, Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et ancien président d'Emmaüs France a réagi à la condamnation hier des associations Droit au logement (DAL) et les Enfants de Don Quichotte pour avoir planté l'hiver dernier des tentes pour des sans-abri dans la rue à Paris : « Moi, je plaiderai pour une chose très simple : les associations comme Emmaüs, le DAL, etc. ont eu l'habitude de secouer les pouvoirs publics par des actions spectaculaires, pas toujours bien comprises, quelques fois excessives - quand elles prennent un peu en otages les personnes en difficulté - ou mal réalisées.
En revanche, on ne met pas à genoux des associations en les condamnant à des amendes. Pour moi, ça fait partie du mode d'actions d'un certain nombre d'associations, qui sont nécessaires. Donc, je plaiderai pour que, soit l'Etat ne demande pas le produit de ces amendes, soit passe l'éponge. Je préfèrerai que ce montant là soit consacré à aider les familles plutôt qu'à rentrer dans les caisses de l'Etat. Je ne peux pas en décider tout seul, mais c'est ma position et je la défendrai mordicus. »

La rédaction