Anne Hidalgo donne une conférence de presse à Paris le 10 mars 2017 (image d'illustration)
 

La maire de Paris a affirmé avoir reçu des pressions de la part d'industriels à cause de sa politique visant à réduire la circulation dans la capitale.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • verificator
    verificator     

    Et la voiture électrique, qui ne pollue pas ? Le problème de la voiture, est qu'elle est la propriété de citoyens, particuliers, chaque voiture est le garant d'une liberté individuelle, insupportable pour qui il n'y a rien de bon excepté les migrants et les photos tout sourire avec les patrons du CAC-40.

  • lugeot
    lugeot     

    Elle , qui se dit menacée .....si .prompte à saisir n'importe quelle association ou juge pour se faire valoir , que certains oeuvrent pour la faire battre , quoi de plus normal , avec les inepties qui se multiplient à la marie de Paris , ne voilà t'il pas qu'elle veut nous la jouer passionnariat , on aura tout vu , reine de la dette , ou va t'elle mener Paris ?

  • Demokos
    Demokos     

    Il n'y a vraiment aucune limite au foutage de tronche...

    Pauvre héroïne menacée par les vilains totomobilistes.
    Et dès qu'on gratte la couche bobo, toutes les vieilles lunes marxoïdes qui ressortent. "Le sens de l'histoire", "le bon côté de l'histoire". L'histoire, ce sont les hommes qui la font, Madame.
    Vivement qu'elle se retrouve du bon côté de la semelle qui va lui botter le derrière hors de la mairie.

Votre réponse
Postez un commentaire