× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Les postiers dans les Hauts-de-Seine menacent de ne pas distribuer les plis électoraux.
 

Les professions de foi des candidats à l'élection présidentielle pourraient ne pas être distribuées dans les boîtes aux lettres des Hauts-de-Seine. Les postiers du département protestent contre la suppression d'un forfait qui leur était habituellement versé pour effectuer cette tâche. 

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Isa Gontran
    Isa Gontran     

    Cela fait plusieurs années que la distribution de ces plis électoraux ne sont plus rémunérés dans tout le reste de la France !!! Sauf cas exceptionnels pour certaines élections où il y a tellement de candidats que les enveloppes sont trés épaisses ...donc volume et poids important qui obligent 1 tournée spéciale supplémentaire...et là impossible d'obliger les facteurs au bénévolats !!!

  • Straightforward
    Straightforward     

    Moi je serai eux, je revendiquerai le salaire de Melanchon.

  • michelecabal@yahoo.fr
    michelecabal@yahoo.fr     

    60-70 € / facteurs factrices refusés , incroyable comme certains se conduisent comme des rapiats lors des échéances démocratiques qui nourrissent pourtant fort bien son homme parmi les élus ou les médias .

  • spyr23@gmail.com
    spyr23@gmail.com     

    Mais pourquoi on leur enlève c'est injuste !
    Il y a de quoi être indigné. Ne lâchez rien Facteurs/Factrices, vous avez bien raison !
    Vivement la 6ème République.

  • REMMY Pascal
    REMMY Pascal     

    Je comprend leur protestation, mais à coté l'ont et sur des élection présidentiel, ci le gouvernement ne parvient pas à trouver un accord avant la fin de la semaine il faut faire un compromis avec les mairie pour que les citoyens puisse avoir les programme.

Votre réponse
Postez un commentaire