François Bayrou, le 17 décembre 2017 à Paris.
 

Au cinquième jour du mouvement des "gilets jaunes" contre la hausse des prix des carburants, le leader centriste appelle à "comprendre qu'un tel mouvement est un révélateur d'une crise profonde de la société française".

Votre opinion

Postez un commentaire