Benoit Hamon, leader of the left-wing political movement Generations (formerly First of July Movement - M1717), looks on during the Generations founding congress in Le Mans, western France, on December 2, 2017. Hamon launched the structure of his movement on December 2, renaming Generations.
 

L'ancien candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon, fondateur du mouvement "Génération.s", a jugé ce dimanche pouvoir "travailler avec Jean-Luc Mélenchon".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Azdazd zd azd
    Azdazd zd azd     

    Il est bien ce Hamon, il fait croire qu' on peut être de gauche sans jamais parler des traités européens qui empêchent toute progression sociale ( budget contrôlé par l europe, douanes marchandes inexistantes pour faciliter le commerce, dumping social, PAC désastreuse, harmonisation fiscale impossible etc etc) .
    D' où son existence? Ca l' aide probablement à survivre dans son monde

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Que ne ferait pas le benoit pour faire parler de sa petite personne et pour être élu à n’importe quoi… car un député ça gagne bien sa vie sur le dos des contribuables… si tatie martine premd enfin sa retraite, il pourra devenir maire de Lille…

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à SuperPlus)

    Ah non !!! C'est darmanin qui veut cette fonction !!!!

  • titi49
    titi49     

    Le problème n'était pas le parti socialiste, mais comme pour la droite, les lâcheurs pour jalousies!

Votre réponse
Postez un commentaire