Guerre d'Algérie: Estrosi demande à Macron de faire un geste vers les harkis

Estrosi
 

Invité de BFM Politique ce dimanche, Christian Estrosi est revenu sur la déclaration d'Emmanuel Macron, qui a reconnu pour la première fois que le militant communiste Maurice Audin était "mort sous la torture du fait d'un système instauré par la France en Algérie", en 1957.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire