BFMTV

Guérini à moto dans la dernière ligne droite

-

- - -

Jean-Noël Guérini, candidat PS à la mairie de Marseille, a tenu huit meetings itinérants mercredi pour répondre au grand meeting de Jean-Claude Gaudin, mardi soir.

A Marseille, le socialiste Jean-Noël Guérini a décidé d'innover dans cette dernière ligne droite avant le premier tour des Municipales dimanche. Alors que le maire sortant UMP Jean-Claude Gaudin tenait un grand meeting mardi, lui a choisi une autre méthode, celle de la proximité.

Jean-Noël Guérini a tenu hier huit meetings itinérants dans autant de secteurs différents de la ville. Huit secteurs qu'il a ralliés à moto ou en métro. A chaque fois, un discours devant cent à six cents personnes pour détailler l'un de ses projets ( améliorer les transports, rendre la ville propre en six mois, créer 3 000 places en crèche, faire diminuer le chômage actuellement de 12,6%...).

Le premier rendez-vous a eu lieu sur le Vieux-Port à 16H, suivi des quartiers de Sainte-Marguerite ou Bougainville. La dernière étape s'est tenue à 20H, sur une esplanade devant le palais Longchamp, dans le 4e arrondissement, où M. Guérini a prononcé son discours de fin de meeting.

Un grand moment pour Mireille, une militante PS de 53ans qui attendait Jean-Noël Guérini comme le messie dans l'un de ses huit rendez-vous (dans le 7è secteur). Au micro d'Eric Chimot pour RMC, elle évoque «l'ambiance formidable, fraîche, innovante et joyeuse » au cours de cette journée « festive et familiale » organisée par les militants.

Pour rappel, le maire sortant UMP Jean-Claude Gaudin, en poste depuis 1995, est annoncé second au 1er tour dans deux sondages et en grande difficulté au second (avec 49% contre 51% d'intentions de vote pour la liste PS-PCF-Verts, sondage TNS Sofres).

La rédaction et Eric Chimot