Guaino : « L’Etat ne restera pas les bras croisés »

Mis à jour le

Si, contrairement aux propos de son PDG, la Société Générale est rachetée, Henri Guaino, le conseiller de Nicolas Sarkozy, affirme que « l'Etat interviendra ».

Votre opinion

Postez un commentaire