BFMTV

Grève: la proposition choc de la présidente des Pays-de-la-Loire

Les annonces d’Edouard Philippe sur les retraites n’ont pas calmé la colère des grévistes. Invitée de "Bonsoir Perrine", la présidente de la région Pays-de-la-Loire propose tout le simplement d’interdire les grèves avant les vacances de Noël.

SNCF, RATP, trafic aérien,... depuis le 5 décembre, les conditions de voyage dans les transports publics sont très dégradées. Et maintenant, l'inquiétude monte avant les départs en vacances dans un peu plus d’une semaine. Ce mercredi après-midi, dans la foulée des détails de la réforme des retraites annoncés par Edouard Philippe, la CGT a appelé à "renforcer la grève".

Dans "Bonsoir Perrine", Christelle Morançais, la présidente Les Républicains de la région des Pays-de-la-Loire fait deux propositions iconoclastes: "L’obligation d’avoir un tiers de circulation des trains, quitte à réquisitionner du personnel et l’interdiction des grèves la veille des vacances de Noël et des jours fériés. Ça existe déjà en Italie".

Le droit de grève en France est un droit constitutionnel. "Je ne suis pas contre la liberté de grève. Mais il y a la liberté de pouvoir circuler, de pouvoir commercer, de pouvoir travailler. Les gens en ont ras-le-bol", explique-t-elle.

Pour la présidente de région, "c’est l’occasion de dire tout haut ce que plein de personnes pensent tout bas". Mais Christelle Morançais le reconnait: "En tant que présidente de région, je ne peux pas faire les lois donc il faudra s’appuyer sur les parlementaires".

Au début du mois de décembre, le sénateur LR, Bruno Retailleau proposait d’instaurer un "service minimum garanti" dans les transports publics les jours de grève au nom du "respect des usagers".

Simon Buisson