Drapeaux corses collés le 3 avril 2019 dans la rue principale du cours Napoléon à Ajaccio, un jour avant la visite du président français.
 

Les nationalistes corses ont notamment lancé l'opération "isula morta" (île morte), pour dénoncer le dialogue rompu avec l'État.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire