BFMTV

Vote de confiance des députés au gouvernement: les voix "contre" en large hausse par rapport à 2017

L'Assembée nationale, le 12 juin 2019 à Paris.

L'Assembée nationale, le 12 juin 2019 à Paris. - Alain Jocard - AFP

De nombreux députés qui s'étaient abstenus lors du premier vote de confiance au gouvernement, en juillet 2017, se sont exprimés contre la politique de l'exécutif ce mercredi soir.

Édouard Philippe a obtenu ce mercredi une large confiance de l'Assemblée nationale sur sa deuxième déclaration de politique générale, avec 363 voix pour, 163 contre et 47 abstentions, soit une adhésion en très léger recul par rapport à 2017.

Au début du quinquennat, le chef du gouvernement avait obtenu 370 voix pour, et le plus faible nombre de votes contre (soit 67) sur une déclaration de politique générale depuis 1959. Mais les abstentions s'étaient élevées à 129.

Si les votes pour sont en très léger recul par rapport à 2017, l'écart est bien plus contrasté du côté de l'opposition. 96 voix supplémentaires se sont donc exprimées contre le gouvernement. C'est du côté de l'abstention qu'il faut aller chercher ces nouvelles voix: 82 députés qui s'étaient abstenus au début du quinquennat ont cette fois-ci pris position. 

Les Républicains abstentionnistes en 2017, contre en 2019

Particulièrement du côté des Républicains, dont 81 élus ont ce mercredi soir voté contre la confiance au gouvernement et 22 se sont abstenus. En juillet 2017, ils n'étaient que 23 à s'être fermement positionnés contre la politique de l'exécutif. Les trois quarts s'étaient abstenus. Par leur vote ce mercredi soir, Les Républicains s'ancrent donc clairement dans l'opposition. 

"Ma grand-mère avait coutume de dire que les discours les moins longs étaient les plus brefs. Merci!", a lancé le Premier ministre dans l'hémicycle, après la proclamation du résultat par le président de l'Assemblée Richard Ferrand.
Liv Audigane avec AFP