BFMTV

Valls insiste sur "l'exigence de responsabilité" des ministres comme des députés PS

Manuel Valls en conférence de presse à l'Assemblée nationale le 21 septembre 2015

Manuel Valls en conférence de presse à l'Assemblée nationale le 21 septembre 2015 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Manuel Valls a insisté mardi sur "l'exigence de responsabilité" de la gauche au pouvoir, message adressé tant aux ministres, qui n'ont pas à "ouvrir de débats inutiles", qu'aux députés, qui ne doivent pas "systématiquement critiquer" leur camp.

Après avoir souligné que la gauche qui gouverne doit relever les "défis" du redressement de la croissance et de l'emploi, du terrorisme, de la conférence sur le climat, de l'accueil des réfugiés, sur fond de "monde troublé" et de "montée de l'extrême droite", le Premier ministre a appelé à "aborder avec beaucoup de gravité et de responsabilité les mois et années qui viennent", selon un participant à un séminaire entre députés PS et gouvernement.

"L'exigence de responsabilité, je ne dis pas ça pour faire taire les voix discordantes", a assuré le chef du gouvernement, d'après ses propos rapportés. Et de lancer que "la responsabilité, ça vaut pour le gouvernement, qui n'a pas à ouvrir des débats inutiles", dans une allusion à la polémique née des propos d'Emmanuel Macron sur le statut des fonctionnaires.

Mais la responsabilité, a ajouté Manuel Valls dans une allusion aux socialistes contestataires au-delà des seuls frondeurs, "c'est aussi aux parlementaires de ne pas systématiquement critiquer leur propre camp".

la rédaction avec AFP