BFMTV

Vallaud-Belkacem: une baisse du nombre de fonctionnaires possible "dans tel ou tel secteur"

Najat Vallaud-Belkacem: 50 milliards d'économies ? "Nous allons y arriver"

Najat Vallaud-Belkacem: 50 milliards d'économies ? "Nous allons y arriver" - -

Réduction des dépenses, Civitas, théorie du genre: la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, était l'invitée, mardi matin, de BFMTV et RMC.

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée, mardi, de BFMTV et RMC. Au menu: réduction des dépenses, Civitas et théorie du genre. Voici ce qu'il fallait retenir de son interview:

# Le commentaire: une réduction des fonctionnaires dans certains secteurs

"Ministère par ministère nous sommes capables de faire des économies", a expliqué Najat Vallaud-Belkacem, interrogée sur le plan de réduction de dépenses de l'Etat.

"Si j’en crois ce qu’est en train de faire en ce moment même Bernard Cazeneuve qui recueille auprès de chaque ministre les propositions d’économies dans chaque ministère, je crois que nous allons y arriver, ce ne sera pas facile. Cela impose d’interroger la pertinence de chacune de nos politiques publiques, pas qu’au niveau de l’Etat mais aussi au niveau des collectivités locales, la sécurité sociale. Tout le monde sera mis à contribution", a-t-elle ajouté.

Et oui, "on peut effectivement imaginer que "dans tel ou tel secteur, il y ait moins de fonctionnaires", a précisé la ministre.

#Le tacle: Civitas, ce sont des faussaires"

En pleine polémique autour de la rumeur sur "l’enseignement de la théorie du genre à l’école", l'institut Civitas proche des catholiques intégristes a posté sur son site le 10 février dernier un article dénonçant des "preuves choquantes" de "l’éducation sexuelle telle qu’enseignée dans nos écoles publiques". On y voyait une série de quatre photos, sur lesquelles une jeune femme mime des positions sexuelles à l’aide d’un godemichet dans une salle de classe. Or comme l'a révélé Debunkersdehoax, un site spécialisé dans la lutte contre la propagation de rumeurs d’extrême droite sur Internet, ces photos n’ont pas du tout été prises en France, comme le prétend Civitas... mais au Canada.

"On voit bien là les méthodes de Civitas: le mensonge et la manipulation", a estimé la ministre avant d'asséner: "Civitas, ce sont des faussaires!".

"Il existera toujours une frange qui sera hostile", a-t-elle ensuite commenté.

Hélène Favier