BFMTV

Ukraine: Fabius menace la Russie de "couper les ponts"

Laurent Fabius a fait part de son inquiétude, lundi, à Bruxelles.

Laurent Fabius a fait part de son inquiétude, lundi, à Bruxelles. - -

Réunis à Bruxelles, les ministres européens des Affaires étrangères sont tombés d'accord pour freiner la Russie dans son escalade militaire en Ukraine. Une stratégie de "fermeté" selon Laurent Fabius, qui évoque les différentes sanctions possibles.

L'Union européenne tape du poing sur la table. Lundi, les ministres des Affaires étrangères ont fait part de leur "fermeté" mais aussi de "leur inquiétude"à l'issue d'une réunion d'urgence à Bruxelles sur la crise ukrainienne avec la Russie.

"En ce qui concerne nos relations avec la Russie, s'il n'y a pas dans les heures qui viennent de 'désescalade', nous déciderons de mesures très concrètes comme l'interruption de toute discussion sur les visas, ou encore sur un accord économique. Concrètement, les ponts seront coupés sur beaucoup de sujets", a averti Laurent Fabius devant quelques journalistes.

Lundi, des commandos armés pro-russes ont pris de fait le contrôle de la Crimée, péninsule ukrainienne à majorité russophone, la plus farouchement opposée aux nouvelles autorités de Kiev, et la flotte russe a adressé un ultimatum aux militaires ukrainiens positionnés dans cette région, les enjoignant de se rendre sous peine d'être attaqués. Cette offensive russe a provoqué la colère de la communauté internationale.

>> Suivez également la situation en direct sur le live BFMTV.com

"Le sentiment d'une très grande inquiétude"

"Tous les ministres des Affaires étrangères réunis ce lundi à Bruxelles ont considéré qu'il s'agissait probablement de la plus grave crise depuis vingt ans. C'est le sentiment d'une très grande inquiétude", a témoigné le chef de la diplomatie française.

D'autres mesures ont d'ores et déjà été prises. Ainsi, "les membres européens qui participent aussi au G8, à savoir la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Angleterre, suspendent immédiatement la préparation du G8 prévu à Sotchi, en Russie", prévu en juin, a confirmé Laurent Fabius.

Enfin, le ministre des Affaires étrangères a indiqué que ses homologues et lui souhaitaient la tenue très prochaine d'un sommet européen "avec les chefs d'Etat et de gouvernement". Ce sommet, annoncé un peu plus tôt dans la journée par José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, devrait se tenir d'ici jeudi.

A. G.