BFMTV

Taubira: le "sondage" de Valeurs Actuelles qui choque le gouvernement

Christiane Taubira a été la cible d'un sondage aux accents provocateurs, publié sur Internet par Valeurs Actuelles.

Christiane Taubira a été la cible d'un sondage aux accents provocateurs, publié sur Internet par Valeurs Actuelles. - Kenzo Tribouillard - AFP

L'hebdomadaire a demandé à ses lecteurs sur Internet pour quelle raison Christiane Taubira "pleure-t-elle dans sa chambre". Un sondage à choix multiple qui fait référence aux déclarations de la ministre de la Justice mercredi matin.

"Quand je pleure, je pleure dans ma chambre". C'est avec cette confession que Christiane Taubira, interrogée mercredi sur RTL, a répondu aux attaques racistes dont elle est fréquemment victime, avec comme dernier exemple en date, le commentaire sur Facebook d'une élue de l'Essonne invitant la garde des Sceaux à retourner en Guyane.

Il n'en fallait pas plus pour l'hebdomadaire de droite, Valeurs Actuelles, réagisse à sa manière.

Sur son site et sur Twitter, la rédaction habituée des attaques violentes contre la ministre de la Justice, a invité ses lecteurs à répondre à cette question: "A votre avis, pourquoi Christiane Taubira 'pleure-t-elle dans sa chambre'?" Dans cette consultation à choix multiples, l'hebdomadaire propose plusieurs réponses comme: "parce que la GPA n'est pas autorisée" ou "parce qu'elle n'est pas Premier ministre".

Cette question et le choix des réponses qui l'accompagnent n'ont pas tardé à faire réagir sur les réseaux sociaux. Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, s'est insurgé face à cette question, lançant sur Twitter: "Vous n'avez pas honte? Lamentable".

De son côté, le directeur de la publication de Valeurs Actuelles s'est défendu, assurant qu'"il n'y a pas de crime dans ce sondage". "C'est un sondage comme un autre. Mme Taubira n'est pas une icône comme certains la qualifient", se justifie Yves de Kerdrel, sollicité par Metronews

J.C.