BFMTV

Sibeth Ndiaye ne se rendra pas à la marche pour les femmes samedi car elle doit garder ses enfants

Sibeth Ndiaye sur BFMTV-RMC, le 22 novembre.

Sibeth Ndiaye sur BFMTV-RMC, le 22 novembre. - BFMTV

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye était l'invitée de BFMTV-RMC ce vendredi matin.

Une grande marche est organisée samedi 23 novembre à Paris et dans plusieurs villes de France contre les violences faites aux femmes, à l'initiative du collectif #NousToutes, deux jours avant la clôture du Grenelle des violences conjugales. 

"C'est un combat que je porte moi aussi"

Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce vendredi matin, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a fait savoir qu'elle ne pourrait pas se rendre à la marche parisienne. "Malheureusement non, car pour tout vous avouer mon mari n'est pas là donc je garde les enfants", a expliqué Sibeth Ndiaye. 

A la question de savoir si elle serait allée marcher si elle avait pu le faire, la porte-parole du gouvernement a répondu "oui parfaitement".

"Je pense que c'est important, en tout lieu et en tout temps, de défendre les droits des femmes. Je le fais sans doute aujourd'hui de manière un peu différente de ce que je faisais quand je n'étais pas au gouvernement. Mais défiler avec des gens qui revendiquent à la fois l'égalité entre les femmes et les hommes, et qui réclament que l'on fasse mieux pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles, c'est une évidence, c'est un combat que je porte moi aussi", a fait valoir Sibeth Ndiaye. 
A.S.