BFMTV

Quatre ans pour fermer Fessenheim : "délai tenable", selon Batho

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho

La ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho - -

La ministre de l’Écologie et de l’Énergie a assuré vendredi que la promesse du gouvernement de mettre à l'arrêt la centrale nucléaire avant la fin 2016 était "tenable".

Quatre ans, un délai "tenable". Vendredi, la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho s'est estimée confiante sur le respect de l'engagement pris par le gouvernement de fermer la centrale de Fessenheim avant fin 2016.

La fermeture de la doyenne des centrales françaises devrait se concrétiser par "une disposition législative" dans la loi de programmation pour la transition énergétique attendue courant 2013, a-t-elle déclaré.

Scepticisme de l'ASN

Pour sa part, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) n'affiche pas le même optimisme.

Elle a estimé le 15 janvier que la mise à l'arrêt de l'installation nécessiterait "environ 5 ans" en raison de la lourdeur des procédures.