BFMTV

Pour Castaner, les casseurs ont "volé aux organisations syndicales leur fête"

Christophe Castaner en déplacement à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, le 1er mai 2019

Christophe Castaner en déplacement à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, le 1er mai 2019 - BFMTV

Le ministre de l'Intérieur a indiqué que 800 à 1000 casseurs ont participé ce mercredi à la manifestation du 1er mai à Paris.

A l'issue de la manifestation syndicale du 1er mai à Paris, le ministre de l'Intérieur a rendu visite aux policiers blessés à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière. Tout en reconnaissant les "revendications légitimes" des manifestants, Christophe Castaner a toutefois déploré les violences qui ont émaillé le début et la fin de la manifestation

"Je regrette vraiment que la journée du 1er-Mai ait été volée par la violence de quelques-uns mais je souhaite remercier ceux qui se sont engagés pour que le défilé qui était prévu par les organisations syndicales puisse se dérouler dans de bonnes conditions", a déclaré le ministre.

Le ministre, qui a évoqué la présence de 800 à 1.000 casseurs, a salué le travail des forces de l'ordre qui ont procédé à 330 interpellations et à plus de 17.700 contrôles préventifs à Paris, permettant d'éviter selon lui l'apocalypse qui était attendue dans les rues de la capitale.

Mélanie Rostagnat