BFMTV

Plus-values: Parisot attend de voir avant de dire que "l'incident est clos"

BFMTV

La présidente de l'organisation patronale Medef, Laurence Parisot, attend de connaître les détails du nouveau texte du gouvernement sur la taxation des plus-values de cession d'entreprise avant de pouvoir considérer que "l'incident est clos", a-t-elle déclaré jeudi sur RTL. Un peu plus tôt, Pierre Moscovici, ministre de l'Economi et des Finances, avait assuré que "la taxation des plus-values revue pour les créateurs de sociétés".

"J'ai besoin de voir exactement le nouveau texte pour pouvoir dire que l'incident est clos, quoique parler d'un incident" soit faible "tellement ce qui avait été prévu est extraordinairement choquant et dangereux", a-t-elle déclaré, après plusieurs jours de fronde patronale contre le projet fiscal du gouvernement socialiste.