BFMTV

Nigéria: Fabius met une équipe à disposition pour retrouver les adolescentes

Laurent Fabius a annoncé qu'une "équipe spécialisée" française était à la diposition du Nigeria our retrouver les jeunes filles enlevées par Boko Haram.

Laurent Fabius a annoncé qu'une "équipe spécialisée" française était à la diposition du Nigeria our retrouver les jeunes filles enlevées par Boko Haram. - -

"L'indignation ne suffit pas", a affirmé mercredi le ministre des Affaires étrangères à l'Assemblée. Laurent Fabius a indiqué que la France mettait à disposition du Nigéria "une équipe spécialisée" pour "pour aider à la recherche et à la récupération des jeunes filles" kidnappées.

Face aux enlèvements de jeunes filles commis par Boko Haram, la France pourrait apporter son aide au Nigéria. "L'indignation ne suffit pas", a affirmé mercredi le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à l'Assemblée. Fustigeant une "horreur" et une "ignominie", Laurent Fabius a ainsi indiqué que le Président de la République avait demandé de "mettre les services" à disposition du Nigéria.

"Ce matin le Président de la République nous a demandé de prendre contact avec le Président du Nigéria pour lui dire qu'une équipe spécialisée avec tous nos moyens était à disposition du Nigéria pour aider à la recherche et à la récupération de ces jeunes filles", a dit le ministre devant l'Assemblée nationale, assurant que "ce crime ne restera pas impuni".

Un enlèvement sans précédent

Dans son compte-rendu du Conseil des ministres, Stéphane Le Foll avait rapporté mercredi midi les propos du Président au Conseil des ministres. François Hollande a assuré que "la France fera tout pour aider le Nigéria" à "pourchasser" Boko Haram et "retrouver les otages".

De leurs côtés, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont également proposé leur aide.

Le groupe islamiste radical Boko Haram a revendiqué lundi l'enlèvement sans précédent mi-avril de plus de 220 lycéennes, le 14 avril dans le nord-est du Nigéria, et a menacé de les vendre comme "esclaves" et de les "marier" de force, provoquant une indignation mondiale. Onze autres jeunes filles ont été enlevées par Boko Haram dimanche dans l'Etat de Borno, fief de la secte islamiste.

Karine Lambin