BFMTV

Moscovici estime l'objectif de 3% de déficit en 2013 "ni biaisé ni intenable"

BFMTV

Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, estime que l'objectif du gouvernement de ramener le déficit public à 3% du produit intérieur brut l'an prochain n'est "ni biaisé ni intenable", dans un entretien au journal Le Monde de dimanche.

"Le chiffre de 3%, condition du désendettement et de retour à la croissance, n'est ni biaisé ni intenable. La France peut y parvenir. Elle le doit", explique M. Moscovici, qui a présenté vendredi un projet de budget pour 2013 marqué par un effort inédit de 30 milliards d'euros.

Sur ces 30 milliards d'euros, 20 milliards sont des prélèvements supplémentaires (10 sur les ménages, 10 sur les entreprises) et 10 milliards proviennent d'économie sur le fonctionnement de l'Etat.