BFMTV

"Monsieur Valls, la quenelle est un faux problème"

Manuel Valls est en déplacement à Rennes ce jeudi

Manuel Valls est en déplacement à Rennes ce jeudi - -

Le déplacement de Manuel Valls à Rennes est décidément marqué par l'affaire Dieudonné. Chahuté, mercredi soir à son arrivée, le ministre de l'Intérieur a été, de nouveau, interpellé, jeudi matin par un habitant de la ville.

Après les "quenelles" qui ont saluées son arrivée en gare de Rennes mercredi soir, le ministre de l'Intérieur a de nouveau été pris à partie, jeudi matin, à propos de Dieudonné, dont une circulaire de ses services tente d'interdire les spectacles.

"Je trouve que le problème de la quenelle, ou celui de Dieudonné, c'est un faux problème", a ainsi questionné un homme au milieu d'une nuée de caméras et de micros. "Non, non monsieur", a voulu coupé court le ministre d'Intérieur, visiblement lassé par les questions sur cette affaire. "Il a un dialogue de haine qui n'est pas acceptable" dans ce pays, s'est encore agacé le ministre.

Valls assume "ce combat politique"

Le ministre de l'Intérieur avait justifié, plus tôt dans la matinée, son action à l'encontre de Dieudonné en affirmant que le "rôle d'un responsable politique est de prendre des risques", alors que le tribunal administratif de Nantes doit se prononcer dans la journée sur l'interdiction du spectacle nantais du polémiste jeudi soir.

"C'est un combat qui n'est pas que juridique et judiciaire. C'est un combat politique. Il ne fallait pas laisser passer ces propos insupportables", a-t-il estimé, en précisant qu'il avait déjà dit qu'il ne s'agissait "pas d'opinions mais de délits".

Et Manuel Valls insiste: "Il fallait réagir. L'action que j'ai entreprise a eu l'avantage de remobiliser tout le monde, y compris les services de l'Etat".

H.F. et S.A.