BFMTV

Michel Sapin: "je veux que les ministres écolos restent"

Michel Sapin était l'invité de Jean-Jacques Bourdin jeudi matin sur BFMTV et sur RMC.

Michel Sapin était l'invité de Jean-Jacques Bourdin jeudi matin sur BFMTV et sur RMC. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après la débâcle du PS aux municipales, et au lendemain de la publication des chiffres du chômage, le ministre du Travail Michel Sapin était l'invité de BFMTV et RMC.

Michel Sapin, ministre du Travail, était l'invité de BFMTV et RMC ce jeudi matin. Au menu, les chiffres du chômage et la possibilité d'un remaniement ministériel, à trois jours du second tour des élections municipales.

#L'aveu: "le chômage, j'en porte une part de responsabilité"

Alors que les chiffres du chômage pour février sont une fois de plus mauvais, Michel Sapin a reconnu: "on appelle 'ministre du chômage' tous les ministres du Travail depuis 2008. Mais oui, j'en porte aussi ma part de responsabilité". "Les chiffres vont dans la mauvaise direction", a-t-il reconnu.

#La déclaration: "il faut aller plus vite"

Au lendemain du premier tour des municipales, Michel Sapin l'affirme: "les Français ne sont pas exprimés contre le pacte de responsabilité. Nous n'allons pas changer cette direction là!", s'est exclamé le ministre. "Nous gardons le cap. Ce ne sont pas les zigzags qui permettent d'avancer, sinon les Français n'y comprendraient rien. Mais oui, il faut entendre le message. La question c'est: entendre quoi, pour faire quoi? Ce que les gens veulent c'est de l'efficacité, du résultat. Il faut aller plus rapidement, de manière plus cohérente, plus forte, comme l'a demandé le président de la République."

#La confirmation: "François Hollande prendra la parole"

Michel Sapin a confirmé que François Hollande allait prendre la parole, mais après le second tour des élections municipales. "Il n'appartient pas au président de la République de prendre la parole entre les deux tours (...) Dimanche prochain, il faut une correction qui rééquilibre les choses. Après, ce sera le temps de prendre la parole. Et oui, François Hollande va s'exprimer", a reconnu Michel Sapin.

#La mise au point: "je veux des ministres écolos au gouvernement"

S'il évacue la question du changement du Premier ministre, Michel Sapin l'affirme: il "souhaite que la majorité de demain se compose de la même façon qu'aujourd'hui". "Je souhaite que les ministres écologistes restent au gouvernement", affirme le ministre. Selon lui, "derrière la transition écologique, il y a des emplois nouveaux. C'est un des aspects du pacte de responsabilité. Comment pourrait-il être mis en oeuvre sans qu'il y ait des ministres écolos au sein du gouvernement?"

Ariane Kujawski