BFMTV

Les députés ont voté la proposition de loi sur la négation des génocides, y compris arménien

-

- - -

Les députés français ont voté jeudi une proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien de 1915.

Le texte, combattu par la Turquie, a été approuvé par une très large majorité de la cinquantaine de députés présents. La proposition de loi punit d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende la négation d'un génocide reconnu par la loi, comme l'est depuis 2001 en France le génocide de 1915, qui a fait 1,5 million de morts selon les Arméniens. La Turquie reconnaît que jusqu'à 500.000 Arméniens sont morts pendant des combats et leur déportation, mais non par une volonté d'extermination.