BFMTV

Le Drian: l'exclusion de la Russie du G8 est "possible"

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le ministre français de la Défense était l'invité, jeudi matin, de BFMTV et RMC. Voici ce qu'il fallait retenir de son interview.

Alors que la crise avec la Russie et les menaces sur les fournitures de gaz contraignent les dirigeants européens à un difficile exercice pour maintenir l'Union européenne unie face à Moscou, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian était l'invité, jeudi matin de BFMTV et RMC.

# Le point Crimée: "l'heure est à la diplomatie ferme"

"C'est une annexion insupportable", a commenté le ministre de la Défense, après le rattachement cette semaine de la Crimée à la Russie. Pour autant la question millitaire est-elle envisageable? "Je n'évoque pas cette question. L'heure est à la diplomatie ferme. Il faut éviter l'escalade", a insisté Jean-Yves Le Drian, évoquant de possibles sanctions contre la Russie: ainsi l'annulation du sommet Russie - Union européenne est "vraisemblable" et l'exclusion de la Russie du G8 est "possible", selon lui.

Les 28 de l'Union européenne pourraient donc annuler le sommet Russie-UE prévu en juin à Sotchi.

# Le point Mistral: "la question de l'annulation se posera en octobre"

Les bâtiments de type Mistral (des navires de guerre polyvalents pouvant transporter des hélicoptères, des chars) dont la France doit livrer deux exemplaires à la Russie doivent-ils être annulés? "La question ne se pose pas aujourd'hui. Elle se posera à la livraison en octobre", a indiqué Jean-Yves Le Drian.

# Le point Mali: une quarantaine de jihadistes éliminés

Une quarantaine de jihadistes, dont "plusieurs chefs", ont été tués par les forces françaises en quelques semaines au Mali, a annoncé Jean-Yves Le Drian. "Depuis quelques semaines, nous avons mené des opérations qui ont permis de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes", "une quarantaine", dont "Ould Hamaha, un chef historique d'Aqmi".

# Le point remaniement: "J'ai envie de rester"

Les rumeurs persistantes de remaniement sont-elles justifiées? "Je pense que 'oui', le président de la République y réfléchit", a admis Jean-Yves Le Drian. "Le moment est venu".

L'hypothèse d'un remaniement ministériel est annoncée dans la foulée des élections municipales des 23 et 30 mars. "Je n'ai pas la date précise. Je ne suis pas le président", a commenté le ministre, proche de François Hollande. Mais, "je suis très bien où je suis. J'ai envie de rester, si le président me fait confiance. Ce que je fais me permet d'être en lien direct avec le chef de l'Etat et cela me passionne", a-t-il encore insisté.

Hélène Favier