BFMTV

Gilets jaunes: "Nous serons intraitables face aux casseurs", assure Edouard Philippe

-

- - -

S'exprimant ce mercredi devant les députés, le Premier ministre a mis en garde les casseurs qui pourraient se joindre à la mobilisation des gilets jaunes, ce week-end.

Le Premier ministre Edouard Philippe a averti ce mercredi devant l'Assemblée nationale que le gouvernement serait "intraitable" face aux "factieux" et aux "casseurs", alors que l'exécutif craint une nouvelle flambée de violences ce week-end en marge de l'"acte 4" du mouvement des gilets jaunes.

"Nous leur ferons face"

"Aux factieux, aux casseurs, je veux dire: nous leur ferons face et nous serons intraitables. Je peux entendre la colère, mais je ne peux pas accepter la violence et je combattrai toujours la haine", a déclaré le chef du gouvernement lors de son discours devant les députés.

"Ce qui est en jeu, c'est la sécurité des Français et nos institutions. Je lance ici un appel à la responsabilité", a-t-il encore dit. 

L'exécutif redoute avant tout une nouvelle explosion de violences ce week-end, après les scènes d'émeutes du 1er décembre. Des violences sans précédent avaient notamment éclaté à Paris, en marge de l'acte 3 de la mobilisation des gilets jaunes. 412 personnes avaient été interpellées et 378 placées en garde à vue à la suite de ces émeutes. 

Adrienne Sigel