BFMTV

Frappes françaises en Syrie: Valls se rend lundi sur une base jordanienne

Manuel Valls à Amman, en Jordanie, le 11 octobre.

Manuel Valls à Amman, en Jordanie, le 11 octobre. - BFMTV

Le Premier ministre français Manuel Valls, en tournée au Moyen-Orient, a annoncé ce dimanche à Amman qu'il se rendrait lundi sur une base militaire jordanienne d'où décollent une partie des chasseurs français qui mènent des frappes aériennes contre Daesh en Syrie. "Nous aurons demain (lundi) l'occasion avec le ministre (français) de la Défense d'aller sur une base. (...) Nous partageons avec la Jordanie (...) les mêmes objectifs de paix, de sécurité et de stabilité pour la région", a déclaré Manuel Valls lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue jordanien Abdallah Nsour.

Il s'agit d'une base d'où partent des avions français qui mènent des frappes en Syrie, selon une source diplomatique française. La France et la Jordanie sont engagées au sein de la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis contre le groupe jihadiste Daesh. Paris a déployé en Jordanie des chasseurs-bombardiers qui participent à la campagne aérienne contre Daesh en Irak depuis plus d'un an, et en Syrie depuis quelques semaines.

La France a décidé de "frapper Daesh au nom de la légitime défense puisque Daesh prépare depuis la Syrie des attentats contre la France", a souligné Manuel Valls. "Nous frappons Daesh et tous ceux qui, au sein de Daesh, quelles que soient leurs origines ou leurs nationalités, ont décidé de frapper la France et donc de frapper leur propre pays", a poursuivi le Premier ministre devant la presse, en référence aux filières jihadistes françaises.

la rédaction avec AFP