BFMTV

EDITO - Mariage pour tous: affrontements de la rue à l'Assemblée

Jean-François Achilli, dans le studio de RMC.

Jean-François Achilli, dans le studio de RMC. - -

La tension monte avant le vote final de la loi: la manifestation des anti-mariage homo dimanche à Paris inquiète l’Elysée. L'édito du directeur de la rédaction de RMC, éditorialiste chez BFMTV

"Aucune manifestation ne doit dégénérer, aucune ne doit s'en prendre aux biens publics et il ne peut pas y avoir d'actes contre des personnes", a déclaré François Hollande en fin de matinée. Le chef de l’Etat a été surpris par le rassemblement des anti-mariages qui a fini en affrontements avec les forces de l’ordre la veille, près de l’Assemblée nationale. Une nouvelle manifestation jeudi soir aux portes du palais Bourbon s’est soldée par 74 interpellations. L’Elysée redoute l’irréparable: d’éventuels blessés, voire plus grave, ce dimanche dans la capitale.

Les appels répétés de Frigide Barjot, invitée sur RMC, pour réclamer des "actions préventives" contre ce qu’elle appelle "tous les éléments perturbateurs des groupuscules nationaux et identitaires", sont une interpellation directe de Manuel Valls et des services de police, accusés de ne pas exfiltrer les extrémistes, en clair, de rester les bras croisés.

En marge de ces manifestations, l’agression dans un bar gay de Lille a été unanimement condamnée, y compris à droite. Les auteurs de cet acte doivent être poursuivis sans la moindre complaisance, a déclaré Jean-François Copé qui a mis en garde contre tout amalgame avec le mouvement anti-mariage homo.

Le débat en deuxième lecture à l

Ces députés de l’opposition qui sont descendus dans l’hémicycle et en sont venus aux mains, excédés ont-ils dit par les mimiques et les rires d’un conseiller de Christiane Taubira. Des huissiers ont dû les séparer. Claude Bartolone, le président de l’Assemblée, a joué au casque bleu en coulisse et a lancé un appel depuis le perchoir: "on n’est pas dans une cour d’école". Auparavant, le député UMP du Rhône Philippe Cochet avait donné le ton en lançant en direction de la ministre de la justice: "vous êtes en train d’assassiner des enfants". Il est temps que les débats s’achèvent. Le vote final est pour mardi.

La manifestation de dimanche s

Le rendez-vous est donné à 14h30, place Denfert-Rochereau. Pour ce qui est de l’itinéraire, les négociations sont toujours en cours. Hervé Mariton, le député UMP de la Drôme, compte sur une forte mobilisation francilienne. L’essentiel de ce débat se joue désormais dans la rue. L’opposition se prête à rêver au Grand Soir. Elle va devoir d’abord faire le plein après-demain: de sa capacité à mobiliser à Paris dépendra la suite du mouvement.

|||

Jean-François Achilli, Directeur de la Rédaction de RMC et éditorialiste RMC/BFMTV.

Il intègre la rédaction de France Inter en 1998, intègre le service politique en 2000, dont il prend la direction en septembre 2008. Il rejoint RMC en décembre 2012 comme directeur de la rédaction et éditorialiste RMC/BFMTV.

>> Suivez-le sur Twitter @jfachilli