BFMTV

Covid-19: Gabriel Attal annonce un "objectif" de "15 millions" de Français vaccinés avant l'été

Le porte-parole du gouvernement a également réaffirmé sur le plateau de BFMTV-RMC la volonté de l'exécutif de vacciner un million de personnes dès janvier.

15 millions de Français vaccinés d'ici l'été, c'est l'objectif du gouvernement pour la campagne de vaccination nationale contre le coronavirus, a annoncé Gabriel Attal sur le plateau de BFMTV ce mercredi. Interrogé sur la stratégie de l'exécutif pour éviter une pénurie - comme la France a pu connaître au début de la pandémie avec les masques -, il a assuré que la France ne mettait "pas tous ses œufs dans le même panier", en ayant fait des pré-commandes dans plusieurs laboratoires.

Un million de personnes vaccinées dès janvier

Dès janvier, "la première phase de vaccination concernera les personnes âgées en maison de retraite, en Ehpad. Cela concernera un million de personnes", a rappelé Gabriel Attal, répétant les annonces du Premier ministre jeudi dernier.

Avant l'été, le gouvernement espère vacciner "15 millions de concitoyens":

"Il y a un objectif avant l’été, autour du printemps, après les personnes âgées en maison de retraite, de vacciner des personnes vulnérables donc des personnes âgées pas en maison de retraite, des personnes qui ont des comorbidités," a-t-il précisé.

Des essais cliniques encore en cours

Pour ce faire, la France a effectué des précommandes dans différents laboratoires. "On a pré-réservé 200 millions de doses de vaccins auprès de différents laboratoires. On a bloqué des doses, évidemment on les paiera si on reçoit les doses et si les autorisations vont au bout, puisqu’il y a un certain nombre de laboratoires qui sont encore dans la phase des essais cliniques, donc ils ne sont même pas encore à demander des autorisations aux autorités de santé", a souligné le porte-parole du gouvernement, avant de poursuivre:

"On a pré-réservé des doses pour ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier et bénéficier de vaccins quels que soient les laboratoires qui bénéficient d’une autorisation et quel que soit le calendrier de ces autorisations."

À 16h30 ce mercredi, le Premier ministre et le ministre de la Santé Olivier Véran doivent s'exprimer devant les députés pour présenter le plan de l'exécutif sur la stratégie vaccinale, avant un débat sans vote.

Olivier Véran avait déjà esquissé début décembre les trois phases de la future campagne de vaccination: d'abord dans les Ehpad début janvier, puis "entre février et mars" pour les personnes présentant des facteurs de risque, puis la campagne "grand public" à partir du printemps.

Esther Paolini Journaliste BFMTV