BFMTV

Circulation alternée: la méthode Royal critiquée au gouvernement

BFMTV

Votre chapo ici

Certains membres du gouvernement ont mal vécu la gestion du pic de pollution et de la circulation alternée en Ile-de-France par la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal. "Elle a manqué d'intuition" regrette un ténor du gouvernement, selon Europe 1 mardi. "Elle est prisonnière de son idée de ne pas imposer une écologie punitive. Elle est ingérable dans une équipe" juge un autre selon la radio. Ségolène Royal jouit d’un statut important au sein du gouvernement dont elle est la numéro 3 et peu de ses collègues se permettent de critiquer publiquement ses décisions.

Dans les faits la situation a été arbitrée par l’Elysée en faveur de la mairie de Paris. Mais dans l’entourage de Ségolène Royal, cité par Europe 1, on assure que la ministre " fait de la politique, mais pas pour les bobos parisiens". Comprendre en comparaison avec la maire de Paris, Anne Hidalgo. Et entre les deux femmes politiques l’épisode orageux du week-end est à ajouter à ceux sur Roland-Garros et les feux de cheminée.

S.A.