BFMTV

CAFE POLITIQUE - Le départ "minable" de Depardieu

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault n’a pas ménagé l’acteur français Gérard Depardieu.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault n’a pas ménagé l’acteur français Gérard Depardieu. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Au menu aujourd’hui : Collard traite les socialistes de "fascistes", Valls sacré meilleur ministre par ses pairs.

Ayrault juge "assez minable" le départ de Depardieu

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault n’a pas ménagé l’acteur français Gérard Depardieu. Sur France 2, mercredi matin, il a jugé "assez minable" son départ en Belgique, et déploré le fait que l'acteur s’installe à la frontière seulement pour payer moins d’impôts, tout en concédant son immense talent. "Etre français, c’est aimer son pays et contribuer à ce que les inégalités reculent. Mais ce type de comportement peu patriotique reste rare. Je préfère lancer un appel solidaire plutôt que de faire voter une nouvelle loi", ajoute Jean-Marc Ayrault.

Gilbert Collard s'enflamme au Palais Bourbon

Maître Collard atteint le point Godwin. "Vous êtes des fascistes", lance le député du Rassemblement bleu marine contre les socialistes., selon Le Lab d'Europe 1. La députée Front national Marion Maréchal-Le Pen avait peu avant électrisé l’ambiance dans l'hémicycle en défendant une motion de rejet du projet de loi sur la création d’une retenue de 16 heures pour les sans-papiers. Après la réponse du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, Maître Collard s’est emparé du micro pour attaquer le ministre.

Manuel Valls meilleur ministre ?

L’Express a mené l’enquête auprès des ministres en place. Le ministre de l’Intérieur serait le plus apprécié par ses pairs. Seulement 18 des membres de l’équipe de Jean-Marc Ayrault ont accepté de se plier à l’exercice, en désignant le meilleur ministre. Manuel Valls arrive en tête avec 4 voix, le ministre du Budget Jérôme Cahuzac obtient pour sa part 3 voix. Arrivent juste après avec 2 voix, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, le ministre de l’Economie Pierre Moscovici et le ministre du Travail Michel Sapin. À noter que trois ministres ont spontanément voté pour eux-mêmes.

Cohn-Bendit recrue de l'UMP

Brice Hortefeux se la joue chasseur de tête de son parti, coupé en deux depuis l’élection de Jean-François Copé à la présidence. L'ancien ministre a conseillé à Daniel Cohn-Bendit au Parlement européen de rejoindre l’UMP car, selon lui, "c’est là que ça se passe", raconte Le Figaro. Dany pourrait présenter des listes écolos dissidentes aux européennes, selon Le Canard Enchaîné. Le moment de changer ? Pour l’instant, Cohn-Bendit "préfère rester indépendant".