BFMTV

Bernard Cazeneuve propose une dissolution des mosquées radicales

-

- - Capture France 2

La dissolution des mosquées radicales arrive au Conseil des ministres. C'est Bernard Cazeneuve qui l'a annoncé ce dimanche soir, sur France 2, au surlendemain des attentats survenus à Paris le 13 novembre. "Il y aura une délibération en conseil des ministres, la dissolution des mosquées dans lesquelles des acteurs appellent ou profèrent la haine. Tout cela doit être mis en oeuvre dans la plus grande fermeté", a assuré le ministre de l'Intérieur. 

Bernard Cazeneuve a également rappelé "l'augmentation très significative des moyens" des services de renseignement avant même les attentats de vendredi, avec notamment "1.500 emplois créés", "près de 233 millions d'euros investis" et "des nouvelles dispositions législatives". "Est-ce que dans le contexte de guerre que nous vivons, il faut aller au-delà ? La réponse a été donnée par le Président et le Premier ministre: oui, il le faut. L'état d'urgence donne des moyens: assignations à résidence, perquisitions... Ces moyens seront entièrement et pleinement utilisés", a-t-il ajouté. 

la rédaction avec AFP.