Le sénateur Pierre Médevielle au Sénat, ce lundi.
 

Pierre Médevielle, le sénateur à l'origine de la polémique autour de la cancérogénicité du glyphosate, a regretté ce lundi que ses propos aient été "déformés". Le co-auteur du rapport attendu jeudi a rappelé qu'il s'agissait d'"un travail collectif" qui sera "présenté collectivement". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire