Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale.
 

Les violences qui ont émaillé les rassemblements des gilets jaunes depuis le lancement du mouvement, le 17 novembre dernier, ont donné lieu à 1796 condamnations. 1422 personnes sont encore en attente de jugement.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire