Un gilet jaune sur une barricade en feu à Paris, le 5 janvier 2019
 

Après l'attaque du secrétariat d'Etat de Benjamin Griveaux à Paris samedi, plusieurs responsables politiques ont reproché au porte-parole du gouvernement d'avoir "mis de l'huile sur le feu".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire