BFMTV11179709.PNG
 

A Genève ce mardi, le président de la République a prononcé un discours pour le centième anniversaire de l'Organisation internationale du travail. A cette occasion, il a esquissé un début de mea culpa concernant la gestion de la crise des gilets jaunes. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire