Gilets jaunes: à "l'ultra violence", Christophe Castaner veut opposer "l'ultra fermeté"

Christophe Castaner, le 12 juillet 2017 - Thomas Samson-AFP - Thomas Samson-AFP
 

Après les violences de samedi lors de la nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes, le ministre de l'Intérieur prône une "ultra-fermeté". Edouard Philippe doit faire des annonces dans la soirée. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire