BFMTV

Gilets jaunes: à "l'ultra violence", Christophe Castaner veut opposer "l'ultra fermeté"

Christophe Castaner, le 12 juillet 2017 - Thomas Samson-AFP - Thomas Samson-AFP

Christophe Castaner, le 12 juillet 2017 - Thomas Samson-AFP - Thomas Samson-AFP - -

Après les violences de samedi lors de la nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes, le ministre de l'Intérieur prône une "ultra-fermeté". Edouard Philippe doit faire des annonces dans la soirée.

Le gouvernement veut opposer "l'ultra-fermeté" à "l'ultra-violence", a annoncé Christophe Castaner lundi, alors que l'exécutif doit annoncer de nouvelles mesures "d'ordre public" après une nouvelle série de violences lors de "l'acte VIII" des "gilets jaunes".

"A l'ultra violence nous opposerons l'ultra fermeté", a déclaré le ministre lors de ses vœux aux forces de l'ordre, à Paris. Le Premier ministre Edouard Philippe fera des "annonces" sur le plateau du journal de 20 heures de TF1 pour durcir le "dispositif d'ordre public", a fait savoir Matignon plus tôt dans la journée.

Une loi d'orientation et de programmation pour la sécurité

Le ministre de l'Intérieur a également annoncé la création d'une future loi d'orientation et de programmation pour la sécurité.

"Je proposerai au Président de la République, au Premier ministre, le débat d'une loi de programmation qui fixera la vision à long terme de notre politique de sécurité intérieure. Elle ne se limitera pas à la police et la gendarmerie nationale, mais intégrera notre vision globale du continuum de sécurité", a déclaré Christophe Castaner.

G.D. avec AFP