BFMTV

Gérard Collomb: "Emmanuel Macron n'a pas trahi François Hollande"

Invité de RMC et BFMTV, le maire de Lyon Gérard Collomb en a dit un peu plus sur la feuille de route de son favori pour 2017, Emmanuel Macron. Et assure que l'ex-ministre n'a pas "trahi" François Hollande.

Invité de Jean-Jacques Bourdin, le maire de Lyon Gérard Collomb, soutien indéfectible d'Emmanuel Macron, a pris la défense de son poulain pour 2017. L'édile l'assure, "Emmanuel Macron n'a pas trahi François Hollande".

"Il avait un vrai problème d'affection avec François Hollande. Il a fallu qu'il se force à prendre sa décision, mais il pensait que c'était son devoir. Il devait se mobiliser pour aller à la rencontre des Français et présenter un projet sensiblement différent de celui du gouvernement" estime Gérard Collomb.

Quant à l'avenir de l'ancien ministre de l'Economie, il est tout tracé pour le socialiste. "Emmanuel Macron sera candidat si jamais il rencontre un écho dans les Français. (...) C'est quelqu'un qui correspond à notre période." 

Sans passer par la primaire

Alors que les candidatures se multiplient à gauche, Emmanuel Macron n'entend pas se plier au jeu de la primaire. Le maire de Lyon l'affirme, "il fait son chemin tout seul, sans passer par la primaire, en essayant de rassembler les Français des deux bords". 

Et le proche d'Emmanuel Macron l'affirme: "Nous allons rencontrer une cinquantaine de parlementaires qui nous soutiennent, et vous serez surpris par les noms qui nous soutiennent", sous-entendant que des députés du centre ou de droite pourraient venir grossir les rangs de la marche de Macron vers 2017.

P.A.