× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Gérard Collomb défend le bilan de l'état d'urgence
 

Instauré au lendemain des attentats du 13-Novembre, l'état d'urgence prend fin mercredi 1er novembre. Une nouvelle loi pour lutter contre le terrorisme, qui reprend en partie ces mesures d'exception, entre elle en vigueur ce mardi.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    Quel bilan.? Il n’a pas honte, la politique de la contemplation , incapable d’assumer les vraies réponses à donner , la débine comme devise.

  • spirou
    spirou     

    Beaucoup de blabla , d'agitation, de gonflette et d'images pour nous faire croire que Macron et Collomb nous pondent une loi dure et protectrice . Les éoliennes gouvernementales brassent du vent

    bergheim
    bergheim      (réponse à spirou)

    une loi dure ? non une loi équilibrée.

  • iamagic
    iamagic     

    Si malheureusement un attenta devait se produire dans les jours qui suivent son abolition, Macron et Collomb perdraient TOUTE CREDIBILITE, car cette loi qui remplace l'état d'urgence est bcp plus laxiste, c'est indéniable et moins VISIBLE que l'état d'urgence!!

    bergheim
    bergheim      (réponse à iamagic)

    ah bon, comment est-ce possible ?

Votre réponse
Postez un commentaire