Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur. - AFP
 

Le ministre de l'Intérieur est la cible de critiques après les violences de la manifestation du 1er-Mai. Au sein de la majorité aussi, on dénonce une mauvaise gestion en amont.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire